Parsemains

Les astuces Parsemains
Comment faire pousser ma carte à planter ?

En un mot...

1

Je l'arrose

J’enfouis ma carte à planter à plat sous 1 cm de terre dans un petit pot, ou en pleine terre si la température extérieure me le permet. Je l’arrose délicatement mais abondamment. 

2

Je la bichonne

Dans les jours qui suivent, je m’assure que le papier reste humide. Dès que les pousses pointent le bout de leur nez, je les installe dans un endroit ensoleillé (près de ma fenêtre).

3

Je la regarde pousser

Jour après jour, j’admire la magie de l’eau et du soleil sur mes petits plants. Suis-je capable de les reconnaître?

Pour aller plus loin...

 

Vous débutez avec les semis? 

Voici quelques-unes de nos astuces pour réussir au mieux la transformation de vos papiers et cartes de vœux Parsemains, en petits refuges pour booster la biodiversité de vos jardins et parterres.

Comment faire germer ma carte en intérieur?

1. le pouponnage

Dans une jardinière ou dans un pot rempli de terre humide, déposez votre jolie carte Parsemains à plat, puis recouvrez-la d’un centimètre de terre. Si votre surface est grande, n’hésitez pas à déchirer délicatement votre carte en petits papiers que vous enfouirez de la même manière. Évitez simplement de la découper aux ciseaux, car cela risquerait d’abîmer les précieuses petites graines qu’elle contient. 

Arrosez maintenant délicatement mais généreusement la surface sous laquelle vous avez déposé le papier. Vérifiez que la couche de terre qui le recouvre est bien toujours en place, sinon rajustez-la. 

La terre doit rester très humide jusqu’à la levée (la sortie des premières pousses). Pour cela, si vous avez planté votre carte dans un pot, nous recommandons de placer une soucoupe en dessous et de la remplir d’eau à chaque fois qu’elle est sur le point d’être vide. Par capillarité, la terre s’imbibera d’elle-même. 

Astuce : le pouponnage
Astuce : Apparition des cotilédons

2. de la pousse à la plante

Deux premières feuilles ont fait leur apparition : ce sont les cotilédons, qui, un peu comme nos dents de lait, vont disparaître. Il est temps de leur offrir du soleil, et quelque chose d’un peu plus consistant pour se nourrir.

Déposez-les sur une fine couche de terreau ou de terre du jardin, et placez-les près d’une bonne source de lumière : sous une fenêtre orientée au sud, si possible. Cette étape est importante afin d’éviter que vos semis ne “montent en orgueil”, c’est-à-dire qu’ils ne s’étiolent pas par manque de lumière. Dans les semaines qui suivent, pensez à vérifier régulièrement que le substrat reste humide. 

3. le repiquage en pleine terre

Une fois que vos petits plants ont formé quatre feuilles supplémentaires, ils sont prêts à être repiqués puis mis en pleine terre.

Dès que la température extérieure est suffisamment clémente, vous pouvez séparer délicatement vos jeunes plants les uns des autres au moment de les planter sur le terrain que vous désirer fleurir. Cela évitera qu’ils ne s’étouffent, et leur laissera à chacun suffisamment de place pour se développer jusqu’à la floraison.

astuce : le repiquage

 Nos astuces pour faire pousser sa carte en extérieur

1. considérez la saison

Si vous choisissez de semer vos cartes directement en pleine, terre, nous vous recommandons de prendre en considération les cycles naturels des saisons. 

Nos astuces : c’est en automne que la plupart des plantes laissent tomber leurs graines, au cours des mois de septembre, octobre et novembre. Toutefois, afin d’optimiser leurs chances de survie, il est préférable d’attendre la première gelée importante. Cela vous permet de vous assurer que les fleurs ne pousseront pas avant l’arrivée du printemps.

Le printemps est également une très bonne saison pour semer vos graines de fleurs sauvages. Il faut alors attendre que les risques de gelées soient écartés : mars, avril, mai.

Astuce : en quelle saison
astuce : quel environnement propice

2. quel environnement propice ?

Les fleurs sauvages s’adapteront à la plupart des types de sol. Vous pouvez cependant  préparer votre terrain un peu auparavant avant d’y  parsemer vos papiers, afin que vos fleurs aient toutes les chances de leur côté face aux autres herbes. Cette étape n’est toutefois pas indispensable, l’intérêt étant plutôt d’enrichir votre biotope que de le remplacer.

Quant à l’emplacement, une zone ensoleillée, avec un sol drainé, sera toujours préférable. En les semant près d’une source d’eau, vous leur permettrez de résister aux périodes de sécheresses.

3. laissez faire la nature...

Vos cartes germées devront demeurer humides au moins dans les quatre à six semaines suivant le début de leur germination. Les fleurs des champs sont assez faciles et portées à pousser naturellement sans entretien.

Vous n’avez plus qu’à laisser faire le temps et la nature. Bientôt vous pourrez admirer votre petit bout de champ de fleurs.

Bravo : en plus d’avoir passé de bons moments, vous avez participé activement à contribuer à la préservation de votre flore locale! Aux papillons, abeilles et autres insectes pollinisateurs, de prendre le relais…

 

astuce : laissez faire la nature