cartes de visite

Une carte de visite en papier ensemencé? Découvrez nos 5 raisons pour l’utiliser

Une carte de visite en papier ensemencé?
Découvrez nos 5 raisons pour l'adopter

carte de visite en bambou
Cartes de visite du général Zhu Ran

La carte de visite et son voyage dans le temps

Nos 5 raisons pour adopter la carte de visite en papier ensemencé commencent avec une brève incursion dans le passé.

Personne n’ignore ce petit carton imprimé des nom, numéro de téléphone, adresse, logo et autres informations importantes relatives à son titulaire. Nous en échangeons de fait quotidiennement. Pratiques, ils se glissent dans le portefeuille, gardant leurs informations bien au chaud et à portée de main. Un fait que nous connaissons en revanche un peu moins est l’histoire de la carte de visite. 

Comme moult bonnes choses, la première attestation de la carte de visite nous parvient de Chine. Eh oui, ce même pays qui nous à donné l’imprimerie, le papier, et, à en croire les historiens, une variante du foot.

C’est la carte de visite de Zhu Ran (182-249 AD), un important général chinois pendant la période des Trois Royaumes, qui est la première preuve parvenue jusqu’à nos jours de l’existence de la carte de visite.

 

Dans nos régions françaises, la carte de visite a une histoire qui remonte à l’époque de Louis XIII, où les marchands de Paris utilisaient les cartes d’adresses à des fins publicitaires. Leur production en grand nombre est permise par la technique de la gravure, qui laisse un espace vierge où le porteur peut inscrire à la main son nom et ses qualités. 

Par la suite, l’aristocratie s’empare de l’usage de telles cartes lors des visites de courtoisie. L’utilisation des cartes de visite par l’aristocratie vient ensuite, accompagné d’un système d’étiquette très sophistiqué. Au XVlle siècle, la carte de visite traverse La Manche et les Anglais la rebaptisent la trade card (carte de négoce), car elle est utilisée majoritairement par les commerçants.

De nos jours, son usage s’est répandu partout dans le monde. Dans certains pays comme le Japon, l’échange de cartes de visite est une étape obligée lors des événements sociaux. L’échange, ritualisé, y est soumis à des protocoles extrêmement rigoureux et incontournables.

Quant au nom de carte de visite, il n’est pas commun à tous les pays francophones. Le Canada, a opté pour sa modernisation et la carte de visite y est appelée carte professionnelle, terme décrivant à mon sens de manière plus juste sa fonction dans le contexte actuel.

Une carte de visite au XXIe siècle?

Aujourd’hui où le numérique est omniprésent, les courriers papier se font de plus en plus rares. À part l’occasionnelle lettre de bonne félicitations de Mamie que vous n’avez jamais réussie à convertir à l’ère du web, les visites à la Poste se résument à l’envoi de courriers administratifs (ces dinosaures), car pour le reste de la correspondance nous avons les courriels, What’s App, Zoom, et compagnie. 

La signature d’un contrat, autrefois impérativement en personne, peut aujourd’hui se faire par téléphone, voire même par e-mail avec la signature électronique.

Les contacts se transfèrent à la vitesse de la lumière d’un portable à l’autre.

Néanmoins, la carte de visite, ce vestige du Moyen Age, se refuse à capituler. Même dans le contexte de l’épidémie qui afflige la planète et qui nous force à la distanciation sociale, la carte de visite reste un élément principal des événements d’affaires. 

carte de visite moderne
Cartes de visite modernes

Pourquoi une carte de visite?

Il ne fait aucun doute que l’échange d’informations au travers des voies numériques est plus rapide. Plus fiable même. Mais la rapidité et la fiabilité de la transmission des coordonnées par les moyens numériques se heurte à un obstacle majeur, le manque de contact personnel. Dans la foule d’e-mails reçus chaque jour, si nous n’avions recours qu’à ce moyen pour véhiculer en quelques lignes l’image, le domaine et les coordonnées de notre activité, nous serions bien en peine de nous démarquer des autres – ne parlons même pas de produire une impression durable dans les esprits.

La carte de visite, elle, est personnelle. 

Car si on ne se souvient pas facilement d’un contact numérique, échanger les informations de contact en personne, nous laisse une impression qui dure dans le temps. Une rencontre en personne, une conversation, une poignée de main sont des gestes qui s’inscrivent dans la mémoire. Nous sommes après tout des animaux sociaux, et le contact est une caractéristique de base de la civilisation humaine.

 Le fait d’avoir une carte de visite est un gage de sérieux.

Les rencontres avec des personnes potentiellement bénéfiques pour nos affaires sont souvent fortuites. Au café, en vacances, à une expo, les opportunités sont multiples où nous rencontrons des personnes susceptibles en réalité d’élargir notre réseau professionnel. Essayer de trouver du papier et un stylo avec la batterie du téléphone portable à plat, sur une piste rouge dans les Alpes… pas très pro. Sortir une carte de visite de son portefeuille en revanche, beaucoup plus. 

La carte de visite, une carte de présentation.

Cela n’est plus un secret : la première impression est capitale. Celui qui vous dira le contraire cherche à vous embobiner. La présentation visuelle de la carte de visite est donc cruciale afin de laisser une première impression positive, et impérissable. Une esthétique soignée de la carte de visite accompagnée d’une franche poignée de main et d’un regard confiant sont donc les éléments de base pour établir un premier contact prometteur.

carted de visite en papier ensemencé
Cartes de visite en papier ensemencé

Une carte de visite en papier ensemencé?

Voilà pour les raisons qui nous amènent à conserver l’usage de la carte de visite. Mais quelles raisons pour utiliser une carte de visite en papier ensemencé?

1. Une carte de visite en papier ensemencé est originale

Nous parlions tout à l’heure de créer une impression marquante. Il existe une multitude de matières pour créer une carte de visite. Papier, bois, plastique, et même métal sont aujourd’hui utilisés pour confectionner des cartes de visite. Mais une carte de visite en papier ensemencé? Voilà un choix original, et encore très rare. 

Et une carte de visite en papier ensemencé artisanal, plus encore. Comment témoigner l’importance que vous accordez à vos contacts aussi bien que par un objet fabriqué à la main? Chaque carte de visite étant unique, les combinaisons de textures, de couleurs et de graines qui pousseront, est unique à chaque carte de visite.

2. Une carte de visite en papier à graines est le bon choix pour la planète

Chez Parsemains, nous utilisons  uniquement du papier recyclé, aucun arbre ne meurt  pour notre papier ensemencé. Contrairement à de nombreux papetiers qui utilisent du papier recyclé seulement dans la proportion minimale permettant l’appellation de « papier recyclé » (à savoir 50% pour certains labels), nous avons fait le choix de n’utiliser que du papier recyclé. Nos écoles locales ont gracieusement accepté de se joindre à nous pour nous fournir leurs papiers utilisés. 

 

 

3. Une carte de visite en papier ensemencé favorise la biodiversité

Parsemains utilise des mélanges de graines qui favorisent la biodiversité. Les monocultures sont une plaie de nos temps. Elles constituent un facteur majeur qui conduit à la disparition de nombreuses espèces d’insectes et d’animaux. Nous nous impliquons activement dans la conservation de la biodiversité sur le plan local – n’hésitez pas à regarder notre vidéo ! Notre papier, dans lequel nous incorporons des graines d’espèces fertilisantes et attirant les pollinisateurs, est une autre manière de l’encourager

4. Une carte de visite en papier ensemencé est zéro déchets

Les cartes de visite en papier graines sont biodégradables. Le temps d’admirer une saison des fleurs issues de nos papiers, ce dernier aura totalement intégré la biomasse. De cette façon nous aidons la nature à réincorporer les matières utilisées pour la fabrication du papier. 

5. Une carte de visite en papier ensemencé favorise l’économie locale

Nous favorisons le circuit court pour la fabrication de nos papiers, car c’est ce qui nous semble être le choix le plus judicieux. Nos matières premières proviennent de France et favorisent l’économie locale. Nous ne vendons pas en dehors de la France, et ne vendons pas dans les territoires d’Outre Mer, l’énergie nécessaire au transport aérien de nos cartes réduirait en effet à néant nos efforts pour faire de notre environnement un lieu meilleur.

Pour commander vos cartes de visite ensemencées, c’est par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page